Le matériel médical bactériostatique

Les équipements médicaux sont exposés en permanence aux bactéries. Ces microorganismes peuvent constituer un véritable risque pour la santé des patients, mais également pour celle des premiers secours et du corps médical qui les manipulent. Pour réduire ces risques au maximum, il existe du matériel médical spécifique appelé bactériostatique. Utilisé dans les ambulances, par le SAMU, les pompiers ou encore les soignants à l’hôpital, le matériel médical bactériostatique reste une excellente protection contre la transmission des infections. Comment agissent les surfaces bactériostatiques ? Quels types d’équipements existent et comment les nettoyer efficacement ? Vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin dans cet article.

couverture bactériostatique hopital

Définition de bactériostatique

Une action bactériostatique est une méthode spécifique utilisée dans le milieu médical pour empêcher la prolifération de bactéries sur et à l’intérieur des différents équipements. Contrairement aux bactéricides qui tuent les microorganismes, comme  les virus, les bactéries ou les champignons, les bactériostatiques stoppent leur croissance, les empêchant ainsi de se multiplier. Ces substances sont la plupart du temps utilisées sur les matières plastique.

Couverture bactériostatique

Il existe deux types de couvertures bactériostatiques qui ont chacune des caractéristiques bien définies.

La couverture bactériologique pour brancard

Avec son intérieur en fibre, elle permet de maintenir le patient au chaud tout en le protégeant des bactéries et d’éventuelles infections pendant le transport. Elle sera très utile pour les services de secours et en ambulatoire pour les brancardiers qui déplacent les patients dans les couloirs de l’hôpital. Son textile double-face imperméabilisée grâce à un enduit en polyuréthane M1 permet une décontamination simple après utilisation.

La couverture aux finitions soudées

Parfaite pour le bloc opératoire et la salle de réveil, la couverture ne présente pas de couture puisque les bords du tissu sont soudés. Cette finition permet une meilleure étanchéité que la couverture bactériostatique classique et assure une protection plus efficace face aux différents germes. Elle isole du froid et son traitement imperméable permet de garder le patient bien au sec.

Housse pour couverture bactériostatique

La housse pour couverture bactériostatique vient renforcer l’hygiène attendue dans le milieu médical. Des finitions soudées sur 3 côtés qui permettent l’étanchéité et une fermeture à glissière accompagnée d’un rabat également soudé pour pouvoir y glisser simplement la couverture. Elle permet de limiter les lavages de la couverture et de rendre cette dernière plus disponible au moment où vous en avez besoin.

Duvet bactériostatique

Munie d’une capuche, l’enveloppe duvet bactériostatique est parfaite pour garder les blessés au chaud durant une intervention à l’extérieur ou le transfert de patient. Ses ouvertures zippées sur les deux côtés sont idéales pour assurer une intervention rapide. Les bandes agrippantes présentes le long du duvet et sous la capuche favorisent la stabilité du patient pendant le transport en véhicule. Pour encore plus de sécurité, le duvet bactériostatique existe aussi avec des inserts de sangles pour l’attacher à un brancard.

Veste bactériostatique

Afin de protéger au maximum des bactéries les équipes de secours et médicales, des vestes bactériostatiques ont été mises au point. Sans couture et sans fermeture, elles ont été conçues pour répondre de façon optimale aux normes d’hygiène. Leur garnissage en fibre synthétique conserve la chaleur corporelle et leur coupe ajustée offre un bon confort dans les mouvements. Disponible du XS au XXL, vous pourrez faire votre choix entre 4 coloris différents.

Nettoyer les produits bactériostatiques

Les produits bactériostatiques limitent les déchets puisqu’ils sont réutilisables, il convient donc de les nettoyer soigneusement. Entre chaque patient, Clinibed recommande de décontaminer le matériel avec les produits bactéricides surface haute du laboratoire ANIOS. Ce type d’agent permet de tuer les bactéries qui se sont déposées dessus. Vous pouvez également vous servir de lingettes ou de spray désinfectant pour vous débarrasser des germes qui auraient pu entrer en contact avec le textile. Passez la lingette ou pulvérisez le spray, laissez agir quelques minutes et rincez à l’eau claire avec un papier jetable.

Malgré la désinfection ou la décontamination, les produits bactériostatiques nécessitent un lavage en machine régulier. Vous pouvez les mettre au lave-linge avec une température qui peut atteindre les 95 °C. Pour le séchage, vous avez deux possibilités, un séchage naturel à l’air libre ou au sèche-linge avec une température comprise entre 60 et 90 °C selon le type de produits.

Le matériel médical qui limite les TMS des soignants